Fermer


les frères troubouch

Communauté de communes du Plateau Picard (60) - 03 44 77 38 66
samedi 8 juin à 18h30
Festival de printemps - Léglantiers


Fermer



présentation de saison



Fermer



présentation de saison



Fermer


les frères troubouch

Communauté de communes du Plateau Picard (60) - 03 44 77 38 66
dimanche 9 juin à 16h30
Festival de printemps - Léglantiers


Fermer


les frères troubouch

Communauté de communes Somme Sud-Ouest (80) - 03 22 90 19 65
dimanche 30 juin à 15h30
Bacouel-sur-Selle


Fermer


les frères troubouch

Abbeville (80) - 03 22 20 26 80
vendredi 19 juillet à 18h


Fermer


bienvenue en corée du nord

Communauté de communes des 7 vallées (62) - 03 21 86 45 29
mercredi 26 juin à 20h30
Théâtre Saint-Martin - Beaurainville


Fermer


conférence et concert autour de Barbara

19h : conférence de Stéphane Hirschi
20h : concerts de l'Amie V. et Amélie Delacroix


logo comédie de picardie

facebook twitter newsletter

le moche

de : marius von mayenburg
traduction : hélène mauler et rené zahnd
mise en scène : pierre pradinas

avec : romane bohringer (distribution en cours)

musique originale : christophe « disco » minck
scénographie : orazio trotta/simon pradinas
lumières : orazio trotta
maquillage/coiffure : catherine saint-sever
son : frederic bures
assistants à la mise en scène : aurélien chaussade et marie duliscouët

marius von mayenburg

Né à Munich en 1972, il se tourne vers l’écriture dramatique après des études de littérature allemande. De 1994 à 1998, il suit des cours au Conservatoire de Berlin. Sa pièce Visage de feu (1997) mise en scène par Thomas Ostermeier a été récompensée par le prix Kleist et le prix de la Fondation des auteurs de Francfort en 1997. On lui doit aussi Le moche (2008), La pierre (2010) et Pièce en plastique (2015). Il est aussi dramaturge et traducteur à la Schaubühne de Berlin.
Production : Le Chapeau Rouge
Co-productions : Bonlieu-Scène Nationale d’Annecy, Théâtre de L’Union CDN de Limoges.
P ierre Pradinas met en scène cette comédie cauchemardesque de Marius von Mayenburg avec notamment Romane Bohringer. Une fable aussi hilarante qu’effarante.

Si Marius von Mayenburg obtient un tel succès, c’est sans doute grâce à sa manière unique de débusquer les travers de nos sociétés, avec toujours un télescopage percutant entre veines comique et tragique. Le Moche fustige avec causticité la dictature des apparences, la marchandisation galopante qui s’empare du monde et les ravages d’un conformisme qui conduit à la négation totale de toute individualité.

Au centre de l’intrigue, un ingénieur créateur de systèmes de sécurité, Monsieur Lette, à qui son patron refuse la possibilité de présenter publiquement le fruit de son travail lors d’un congrès. Parce qu’il est moche. Ce que son épouse Fanny lui confirme. Elle l’aime pourtant, car il est «  un être rare ». Lui opte aussitôt pour une intervention chirurgicale, qui rend son visage si beau que tout le monde le courtise, et que le chirurgien décide de reproduire l’opération sur d’autres personnes.

Fidèle de la Comédie de Picardie, où il a notamment abordé des œuvres de Tchekhov ou Labiche, Pierre Pradinas apprécie l’humour ravageur et la vitalité incisive de cette écriture. Sa mise en scène joue de la confrontation entre réalisme trivial et onirisme alarmant.

C’est l’occasion de s’aventurer au-delà du superficiel, en appréciant notamment le talent sûr de Romane Bohringer, comédienne d’une grande finesse qui collabore régulièrement avec le metteur en scène.

COMÉDIE DE PICARDIE

62 rue des Jacobins
80000 Amiens
Tél. : 03 22 22 20 20
drac hauts de france


© Comédie de Picardie - Scène conventionnée d'intérêt national pour le développement de la création théâtrale en région
| Crédits | Création graphique : tri-angles |