Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer



à la maison de la culture




Fermer







à la maison de la culture




Fermer







à la maison de la culture




Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






Fermer






facebook twitter newsletter

































orchestre de picardie : les poètes par léo ferré

léo ferré (1916-1993)


Auteur, compositeur, interprète, pianiste et poète... Il a créé plus d'une quarantaine d'albums. Monstre sacré de la chanson française, on lui doit Paris canaille (1952), Les anarchistes (1968), C'est extra (1969), La mémoire et la mer (1970), Avec le temps (1971). Il a influencé de nombreuses générations d'artistes qui reprennent régulièrement ses titres.
L'alliance entre la poésie « savante » et l'art populaire de la chanson avait déjà été explorée dans les années d'après-guerre, mais c'est sans doute Ferré qui en fit les réalisations les plus suivies et délibérées.

Il y avait eu Apollinaire dès 1953 puis un album Baudelaire déjà en 1957. Avec l'éclatante réussite des albums consacrés à Aragon, puis Verlaine et Rimbaud en 1964, et à nouveau Baudelaire en 1967, Léo Ferré avait définitivement trouvé sa propre voix pour chanter les poètes de notre patrimoine. Aujourd'hui entendues dans des orchestrations qui fleurent bon le style des variétés des années soixante, toutes ces chansons ont pourtant vocation à connaître une diffusion plus universelle, moins marquée par un « son d'époque. » C'est en tous cas le pari des talentueux artisans du présent concert qui les interpréteront dans des arrangements originaux pour voix, piano et quatuor à cordes. Gageons que le grand Léo aurait apprécié cette vision « chambriste » de son art, d'autant que le programme comporte aussi quelques titres inoubliables, dus cette fois à son entière plume, comme Mister Giorgina ou Jolie môme


Billetterie


quatuor giuseppe verdi
violons : taiping wang, marie-luce gillet
alto : jean-paul girbal
violoncelle : marie-france plays
piano : françois grandsir
voix solo : benoît gamand

Tarif special


10 € (adulte)
5 € (jeune)


Durée : 1h20

mai


mercredi 15 à 19h30

(spectacle offert dans l'Intégrale, au choix avec Jacques Darras & Jacques Bonnaffé)


































COMÉDIE DE PICARDIE
62 rue des Jacobins
80000 Amiens
Tél. : 03 22 22 20 20
drac hauts de france
© Comédie de Picardie    Crédits    Création graphique : tri-angles